Bien choisir votre chaton sibérien

Chaton Sibérien
Chelsea Kuz'kin dom, 7 semaines

Un engagement à long terme !

Tableau de correspondance age chat/humain

Le chaton sibérien que vous allez choisir va vous suivre pendant de nombreuses années, c'est pourquoi il faut le choisir avec réflexion.

C'est un animal qui demande du temps et beaucoup d'attention. Adopter un animal, doit un être un geste mûrement réfléchi pour votre bonheur et celui du chat.


chaton sibérien neva masquerade
Fialka Fleur Amour, 4 mois

Mâle ou femelle ?

Mâles et femelles sont de toute façon aussi affectueux l'un que l'autre.

Mais chez le chat sibérien, le mâle est bien plus gros et plus massif. Il faut en tenir compte pour vos déplacements .

Il sera certainement aussi moins indépendant qu'une femelle et encore plus proche de sa famille.

Une femelle, de gabarit nettement inférieur, sera plus élégante, plus douce et plus gracieuse, mais tous deux sauront vous donner autant de bonheur.

La stérilisation

La stérilisation est une opération chirurgicale destinée à empêcher la reproduction de l'animal.

Outre l'arrêt de la reproduction, la stérilisation modifie aussi le comportement et la physiologie de l'animal.

Les chats non stérilisés marqueront leur territoire avec une urine à très forte odeur.

Ce comportement peut être très ennuyeux dans l'environnement des propriétaires.

Une stérilisation précoce (avant la puberté) limite le comportement territorial, diminue la tendance au marquage (urine, griffage), aux bagarres, aux fugues et augmente l'espérance de vie.

La stérilisation de la chatte supprime aussi les nuisances liées aux chaleurs (miaulements intempestifs, arrivée de tous les matous du quartier), les grossesses non désirées, les infections de l'utérus, et les tumeurs mammaires.

C'est une intervention bénigne, et le chaton se remet très rapidement (quelques heures ).

Tous nos chatons quittent la chatterie stérilisés.

 

De plus, la stérilisation contribue à faire diminuer les taux d'allergènes produit par le chat, car le niveau de protéines FEL D1 augmente avec la production d'hormones.

 

Bien accueillir mon chaton sibérien : fiche conseils

 

Vous allez ou venez d'accueillir un chaton Sibérien Magic Chamane's, voici quelques conseils pour son arrivée et son avenir qui pourront vous être utiles :

 

 

 

Selon son caractère, le chaton s’habituera plus ou moins vite à son nouveau foyer.

 

Lisez l'intégralité de cette fiche conseils, surtout faîtes preuve de patience et de beaucoup d'amour, et tout se passera bien !

 

 

 

Mettre à sa disposition le matériel indispensable

 

 

 

Le matériel cité ci-dessous est indispensable au bien être de votre chaton mais aussi du votre ! Il est important qu’à l’arrivée du chaton dans son nouveau lieu d’habitation, il puisse trouver tout son trousseau. Ces accessoires qui le constituent sont généralement disponibles en animaleries ou via internet.

 

 

 

Le bac à litière (toujours propre) : à installer dès l’arrivée et dans un lieu adapté (loin de la nourriture, loin d'une zone de passage). Le bac à litière doit être suffisamment profond : l’idéal, une caisse recouverte pour éviter les projections et limiter les odeurs.  Pour le choix de la marque, nous utilisons Catsan minérale tant qu'ils sont encore chatons car aucun risque d'ingestion et pas de microparticules qui pourraient passer dans les narines, par la suite à vous de voir ce qui vous convient le mieux, l'agglomérante de haute qualité est vraiment très adaptée pour un chat d'intérieur, l'entretien en est aisé et c est la meilleure pour les odeurs.

 

 

La cage ou le panier de transport : indispensable pour les sorties (adoption, vétérinaire, vacances, …)

 

 

Les gamelles : eau, croquettes... En plastique ou en inox, à vous de voir ; une petite pour les croquettes (un chat adulte ne consomme que 60 à 70 g par jour) et une plus grande pour l’eau fraîche à maintenir à disposition en permanence. Les deux gamelles doivent être suffisamment éloignées l'une de l'autre pour éviter les salissures de l'eau.  

 

 

De la nourriture adaptée : Surtout pas de croquettes de grande surface .

 

 

Un arbre à chat : l'idéal étant de le placer près d'une fenêtre (sécurisée bien sur), c’est excellent pour faire de l’exercice et se défouler ! Les chatons adorent grimper pour avoir une position haute (dominante) et se contorsionner entre deux branches. Il permettra de limiter les courses folles et les voltiges sur certains de vos meubles, tout en répondant à son besoin d’exercice.  

 

 

Un panier (éventuellement ou si vous n’avez pas d’arbre à chat) un couchage confortable où le chaton sera en sécurité (mais lui seul choisira son lit).

 

 

Un griffoir : si vous n’optez pas pour un arbre à chat, il faut au moins lui permettre de faire ses griffes quelque part afin d’éviter les dégradations de votre intérieur .

 

 

Un peigne, une carde : Il sera nécessaire d'aider votre compagnon a se débarrasser de ses poils morts régulièrement, notamment en période de mue (mois de mai/juin)

 

 

De l'herbe à chat :

 

l'herbe à chat est indispensables au bien-être de votre compagnon à quatre pattes. elle a des vertus digestives. Elle aide surtout votre chat à se débarrasser des poils qu'il ingurgite fréquemment en faisant sa toilette et qui peuvent présenter un réel danger pour sa santé.

 

L'herbe à chat est le nom donné en France à de jeunes pousses de graminées ou de souchets et que l'on trouve dans le commerce, il s'agit le plus souvent de jeunes pousses de graminées comme le blé, l'avoine, le seigle ou l'orge. Elle est très facile à cultiver et vous pouvez faire pousser de l'herbe à chat dans vos jardinières, sur votre terrasse, votre balcon ou dans votre jardin. Cela évitera à votre chat de s'attaquer à vos plantes vertes, qui peuvent être toxiques et même mortelles. Ne pas confondre l'herbe à chat comestible avec les herbes aux chats qui ont un effet euphorisant sur le chat, on trouve la cataire ou chataire très connue en Occident et que l'on appelle aussi menthe aux chats à cause de son odeur. Sont aussi des herbes-aux-chats le marum ou germandrée des chats, le matatabi poussant au Japon ou encore la valériane officinale. Toutes ces herbes-aux-chats déclenchent chez le chat des comportements frénétiques. Lorsque le chat en inhale, il renifle, se lèche, secoue la tête, se roule sur le dos. Tous les chats ne réagissent pas de la même manière et certains sont plus sensibles que d'autres. Elle est très attirante et elle peut servir à remplir des jouets pour stimuler l'activité. En bref, l'herbe-aux-chats est plutôt un excitant. Elle attire, mais le chat ne la mange pas. Il aime se rouler dedans ou simplement se reposer à côté. Sa seule odeur est source de bien-être.

 

 

Des Jouets :

 

Chaque objet aura sa place dans votre foyer et vous aurez à les faire découvrir à votre nouvel ami en commençant par la litière pour qu’il puisse y effectuer immédiatement ses besoins, son coin alimentaire, puis son couchage qui va devenir son havre de paix et de sécurité, et enfin ses jouets. Un chat peut jouer toute sa vie, surtout s’il est privé de la possibilité de chasser (un chat d’extérieur est capable de chasser 12 heures par jour). Le jeu devient alors un substitut essentiel chez les chats vivant exclusivement à l’intérieur : fausses souris, balles en mousses, tunnel, canne à plumes… offrez à votre chaton de quoi s’épanouir au maximum !

 

 

 

Le laisser s’habituer à son nouvel environnement

 

 Il peut être très tentant de vouloir tout de suite câliner son nouveau compagnon bien trop mignon, mais il est vraiment préférable de ne pas le stresser. Laissez-le découvrir tranquillement son environnement à l’abri de tout stress : éviter les autres animaux, les cris, les gestes brusques, etc. Si vous avez des enfants, expliquez-leur qu’il est important de rester calme et délicat .

Si votre chaton se cache, ne l’en empêchez pas, c’est naturel ! Laissez-le venir vers vous à son rythme. Cela créera un climat de confiance. Soyez patient et parlez-lui doucement. Laissez-le un peu seul, puis revenez le voir de temps en temps en lui parlant toujours calmement. Laissez quelques jouets à sa disposition pour favoriser son intérêt ! Surtout ne lui criez pas dessus s’il fait une bêtise, vous prendrez son éducation en main un peu plus tard.

 

 

 

Sécuriser l’habitat

 

 La vie du chaton s’organise autour de 4 espaces : - une zone de repos avec un panier pour qu’il dorme, - une zone d’élimination, avec un bac à litière, - une zone d’alimentation, avec deux gamelles (l’une pour l’eau et l’autre pour la nourriture) - une zone de jeux. Prévoyez également un grattoir (placé à proximité de son lieu de repos) et des jouets. Le chaton aime être en hauteur. Si vous le pouvez, aménagez l’espace pour qu’il puisse grimper sur des étagères, le haut des armoires, un arbre à chat, un appui de fenêtre... Si votre chaton a accès à un balcon, assurez-vous qu’il ne court aucun danger. Il ne faut pas qu’il puisse passer sur ou sous la balustrade ! Mettez de côté tout ce qui pourrait blesser ou intoxiquer votre chaton.
Faîtes attention aux câbles électriques, plantes toxiques, produits ménagers, médicaments, ficelle, ou autres petits éléments qu’il pourrait avaler : un chaton, c’est presque un enfant à la maison ! Ne laissez pas traîner de sacs avec des anses, ou encore de jouets type canne à pêche... avec lesquels il pourrait s'étrangler ! Faites attention également aux plaques de cuissons s'il peut y accéder et tout ce qui pourrait cuire ou bouillir dessus !
-Les fenêtres doivent être fermées ou sécurisées par un filet.
Enfin, bloquez impérativement l’accès aux endroits trop confinés, où il pourrait rester coincer et se mettre en danger :
- Attention au
tambour de la machine à laver (toujours vérifier avant de faire une machine) et à la
cuvette des toilettes (à garder fermée).

 

 

 

Le transport en voiture de votre chaton

 

 Il est bien entendu hors de question que votre chaton voyage en liberté dans votre voiture. Il y va de sa sécurité et de la vôtre. Achetez un sac ou une caisse de transport  pour chat (elle vous servira également pour emmener votre chaton chez le vétérinaire). Placez-y une alèse ou une serviette éponge au cas où votre chaton ferait un petit pipi. Pensez à emmener un rouleau de papier essuie-tout et une serviette de rechange, au cas où… L’idéal serait que vous puissiez être accompagné : cette personne pourra surveiller le chaton pendant que vous vous concentrez sur la conduite.

 

 

 

Alimentation 

 

 Nos chatons sont nourris aux croquettes Purizon kitten et Josera Minette à volonté, et en humide ils mangent Applaw, Cosma et Almo Nature, ils mangent aussi de la viande crue, ainsi que du poisson et des œufs avec grand plaisir.
Je déconseille fortement de limiter l'alimentation d'un chat et surtout chaton, en croissance . Les problèmes d'obésité sont le plus souvent liés au sentiment de manque et de frustration, alimentaire et affectif !

 

 

 

 La transition Alimentaire

 

Si vous souhaitez changer d'alimentation : Un chat à l'estomac sensible, il lui faut un temps d'adaptation , pour cela je vous conseille de laisser dans un premier temps le chaton aux croquettes fournies par l'Élevage, une fois qu'il sera bien adapté chez vous, vous pourrez penser à changer son alimentation si vous le souhaitez, pour cela faite une transition longue ( 1 mois) au début mélangez 75% des croquettes de l'Élevage et 25% des nouvelles puis 50 % des nouvelles puis 75%s le tout sur le mois. Si le chaton paraît maigrir ou bouder les nouvelles croquettes, repassez aux anciennes.
Ne faite pas plusieurs transitions alimentaires pendant sa croissance, c'est mauvais pour le chaton, attendez dans ce cas la fin de sa croissance.

 

 

 

Vermifuges  et antiparasitaires

 

 

Les chatons sont vermifugés tous les 15 jours jusqu'à leur départ, il faudra vermifuger votre chaton tous les mois jusqu'à ses 6 mois, puis à chaque changement de saison.

 

Il vous faudra veillez aussi aux puces !

 

Il existe de nombreux produits anti parasites. Ils sont commercialisés sous des formes variés. Seuls quelques-uns sont  vraiment efficaces pour lutter contre les puces. Citons parmi celle-ci :

 

 

Les colliers:

 

Leur principal intérêt est qu’ils peuvent agir pendant plusieurs mois mais leur action est surtout limitée à la zone du cou alors que les puces de chat s’installent le plus souvent entre des cuisses ou autour de la queue du chat. Si vous optez pour le collier pensez à en acheter un muni d’un système de sécurité afin que votre chat puisse se dégager si par malheur il coinçait son collier .

 

 

Les shampooings:

 

Ils présentent deux inconvénients le premier de devoir mouiller complètement son chat, le deuxième inconvénient réside dans le fait qu’il n’a as d’effet réellement durable.

 

 

Les poudres:

 

Lors de leur application, elles n’arrivent que difficilement sur la peau du chat et n’atteignent pas de ce fait le résultat souhaité. De plus le chat en se léchant court le risque d'avaler l'antiparasite.

 

 

Les produits à formes orale:

 

Ces produits sont faciles à administrer mais il faut savoir qu’ils n’ont d’action que lorsque la puce pique le chat. La puce est alors intoxiquée et tuée. A noter que certains de ces produits ne tuent pas la puce, mais la stérilise et l'empêchent seulement de pondre des œufs. 

 

 

Les pulvérisateurs:

 

Ils enduisent le poil du chat un film protecteur d’antiparasite qui tue quasiment immédiatement les puces. Leur durée d'action est d'environ 1 mois.


Les pipettes:

 

Elles ont notre préférence,  leur usage est aisé, Il suffit de déposer quelques gouttes de liquide sur le cou du chat. Le liquide se répartit ensuite tout seul sur tout son corps en une journée environ. Les pipettes ont  tous les avantages des pulvérisateurs, sans la difficulté de leur application.  Certaines existent combinées avec un vermifuge, la marque Stronghold est particulièrement efficace !

 

 

!!! Attention les pipettes à base de perméthrine pour chien ne doivent absolument pas être utilisées pour les chats sous peine de grave intoxication.

 



 

Le toilettage

 

Le toilettage de la robe du chat sibérien ne demande pas beaucoup de temps. Il possède une fourrure hydrofuge qui se nettoie pratiquement toute seule. Le chat sibérien a une fourrure qu'il a héritée de ses ancêtres sauvages pour survivre sous des climats rudes. Le bain n'est pas une nécessité sauf accident (boue, diarrhée ...) !!
C'est un chat à poil mi-long qui nécessite cependant un brossage régulier en période de mue. En effet, le chat sibérien connaît une courte mais intense période de mue. Lors de la mue, mieux vaut brosser votre compagnon plus fréquemment pour l'aider à éliminer le poil mort. Notez aussi qu'en se léchant, le chat avale beaucoup de poils qui peuvent alors former des boules de poils dans son estomac. La plupart du temps les chats les régurgitent mais cela peut provoquer des occlusions intestinales. D'où l'intérêt du brossage et de lui laisser à disposition de l'herbe à chat . En dehors de ces périodes, un brossage hebdomadaire suffit en insistant sur les zones où des nœuds peuvent se former (derrière les oreilles, entre les pattes, le poitrail et la jupe).

Il faudra aussi veiller à vérifier ses oreilles, ses dents (problème de tartre, gingivites ...), traiter le chat contre les puces, les vers et respectez le rappel de ses vaccinations.

 

Au moindre doute sur l'état de santé de votre compagnon, prenez conseil auprès de votre vétérinaire, il saura vous rassurer et fera tout le nécessaire.

 

 

 

 

 

Belle vie à vous et votre chaton : N’oubliez pas que nous pensons toujours à lui et apprécions vraiment d'avoir de ses nouvelles et de suivre son évolution.

 

 

 

N’hésitez pas à nous contacter, nous serons toujours là pour répondre à vos questions et vous conseiller au mieux .